/ BillaTraining

Le TEST RABIT

Un ras le bol des tests cardio-respiratoires ennuyeux et monotone? Le test RABIT est fait pour vous! Ce test, validé scientifiquement, permet d'obtenir les mêmes indices physiologiques que les tests de référence (test de Luc Léger,...). Ce test possède les avantages d'être ludique et de se baser sur vos sensations pour établir un programme d'entraînement complet et individualisé en fonction de vos objectifs.

Les tests cardio-respiratoires ?

Vous connaissez tous le VAMEVAL. Il s'agit d'un test incrémental (augmentation de la vitesse toutes les minutes jusqu'à épuisement) inventé en 1984 par Luc Léger pour combler les difficultés d'étalonnage des appareils de consommation d'oxygène de l'époque. L'idée principale était qu'en mesurant la vitesse du dernier palier où le coureur craquait nous pouvions obtenir une estimation valide et fiable (par rapport à un test en laboratoire) de la consommation maximale d'oxygène (VO2max) par l'équation :

VO2max = VMA x 3,5

(VMA : vitesse maximale aérobie)

Cette constante de 3,5 représente un coût énergétique standard. Cela nous permettait d'avoir une approche de VO2max, grâce à la vitesse à laquelle nous allions craquer sur ce test traditionnel de laboratoire.

Ce test reste malheureusement le test de référence encore aujourd'hui dans l'esprit des sportifs et coureurs pour connaître sa VMA. Or il s'agit d'un test qui conduit à une fatigue inexorable étant donné que le test continu ne laisse pas la possibilité de ralentir pour reprendre son souffle et récupérer afin de repartir de plus belle.

Petot & Billat 2012 ont démonté en comparant un incrémental classique à un incrémental modifié (modulation de la puissance à l'intérieur d'un palier) sur ergocycle qu'il était possible d'obtenir des valeurs de VO2max supérieures en jouant sur la puissance dans les paliers difficiles. Diminuer légèrement la puissance dans le palier donne le temps au sportif de récupérer pour mieux ré augmenter, la ou un test classique ne donne aucune possibilité de récupérer et sature finalement la phosphorylation oxydative. Les muscles sont alors acidifiés, ils ne peuvent plus consommer d'oxygène.

Le test incrémental conduit également à l'atteinte d'une vitesse dont nous ne savons pas vraiment à quoi elle correspond. Il s'agirait de la vitesse à laquelle nous atteignons VO2max c'est à dire la vitesse du début de plateau de VO2max. Cependant nous nous aperçevons que lors d'un entraînement par paliers si nous demandons aux sportifs de courir longtemps à des vitesses seulement de l'ordre de 90% de la fameuse VMA, ils atteignent VO2max.

La philosophie de BillaTraining est de laisser une deuxième chance à l'organisme pour qu'il se régule afin de repartir et de ré accélérer. Nous préfèrons cette philosophie puisque nous avons toujours la chance de mieux faire. Nous n'évoluons pas dans une sorte de couloir où une seule possibilité s'offre à nous. C'est dans ce but que nous avons decidé de créer un test plus sympathique. Nous avons dénommé notre test, le RABIT.

Pourquoi RABIT ?

Il s'agit d'un acronyme signifiant Running Advisor BillaTraining. Il s'agit d'un test crée à partir des 30 années de recherche du Pr. Véronique Billat, physiologiste, dont le but était de faire en sorte que toutes ces recherches servent sur le terrain. Le Pr. Billat, ancienne coureuse à pied a commencé à faire de la recherche parce qu'elle en avait assez d'avoir des fractures de fatigue, ainsi que d'accumuler les kilomètres inutiles.

Le test de RABIT est un test regroupant différentes consignes de sensation à réaliser, elles-mêmes entrecoupées à chaque fois d'une minute de récupération.
Nous vous demandons donc lors de la première consigne, de courir 10 minutes à une allure facile, vous enchainez avec un petit sprint sur 10 secondes.
Vous repartez de nouveau pour 5 minutes mais cette fois-ci à allure moyenne. Ensuite nous enchaînons pendant 3 minutes pour réaliser un palier à allure dure et pour finir 30 secondes à fond. Un retour au calme de 10 minutes à allure facile vient cloturer le test.
Ces 10 dernières minutes sont comparés aux premières 10 minutes facile. Une des différences est que votre corps est rempli plein d'endomorphines.

Capture-d--cran-2017-11-20---15.55.52

Deux possibilités s'offrent à vous lors du test:

  • D'un côté nous avons la formule "totale" c'est à dire que nous mesurons votre consommation d'oxygène, votre débit cardiaque, votre acide lactique à l'aide de différents appareils tel que l'analyseur de gaz K5 Cosmed entre autres. Nous réalisons cette formule lorsque les sportifs viennent à nous.
  • Ou bien la seconde possibilité est de réaliser le test à distance, équipé d'une montre cardio-fréquence mètre.

Nous possédons une très grande base de données qui nous permet d'estimer les paramètres et les qualités physiques uniquement à partir de votre envoi de fichier. Le RABIT est riche d'enseignement puisque nous devons maintenir une sensation, une isosensation de facile, moyen, dur, très dur à l'intérieur duquel le coureur peut s'organiser. Si il souhaite ralentir puis accélérer pour rester dans la zone facile, il peut le faire. Nous partons justement du principe qu'il existe beaucoup d'informations à tirer de cette capacité à varier la vitesse pour rester à isosensation c'est à dire à la même sensation.
Nous affectionnons particulièrement les personnes qui justement lâche prise, ré accélère, etc. pour pouvoir maintenir stable leurs constantes physiologiques parce que c'est ça qui est intéressant, si vous êtes dans une zone de stabilité physiologique grâce à une variation de vitesse.
Nous avons découvert qu'effectivement, ce qui est intéressant dans la variation de vitesse c'était que nous pouvons aller plus vite, plus loin, plus longtemps en variant la vitesse par rapport à une vitesse constante.

Nous y reviendrons, c'est la notion de signature de vitesse que nous allons aborder dans l'article suivant.

Pourquoi ce test ?

Le but de l'entraînement BillaTraining c'est de vous rendre autonome. C'est justement de vous déconnecter de tous ces objets, pour pouvoir être libre, de faire ça à la sensation. Nous avons oublié que l'on avait ça en nous. Donc le test RABIT permet de justement pouvoir identifier toutes nos qualités physiques.

Le VO2max est essentiel mais en fait nous avons un bon VO2max parce que premièrement nous avons de la force, nous pouvons atteindre des grandes puissances de vitesses donc le test de RABIT met en exergue ces qualités de force puisque nous mesurons des accélérations, des décélérations etc..

Le test RABIT met également en avant la capacité à résister à l'acidose puisque dans cet exercice nous retrouvons un effort de 30 secondes à allure très dur, entre autre qui met en valeur cette capacité de résister à l'acidose. Autre qualité physique mis en avant par le test RABIT c’est l'efficacité cardiaque parce que finalement ce qui est important c'est d'être capable de monter haut en fréquence cardiaque lors d’un effort et de récupérer de façon rapide.
Et enfin une qualité de perception, de pilotage de vos sensations puisque c'est la quatrième dimension de la performance qu'on a tendance à oublier.

Suite à votre performance, nous allons dessiner votre radar comprenant ces quatre facteurs :

  • La force
  • L’efficacité cardiaque
  • La résistance à l’acidose
  • La perception

Ce radar va nous permettre de discriminer les personnes, même avec un VO2max égale, pour obtenir un entraînement différent qui sera toujours accès sur la mise en valeur de vos points forts, tout en compensant les points faibles parce que ces 4 dimensions travaillent en synergie et souvent la force est un facteur important limitant de la VO2max.